Ses hameaux

BUIS

BUIS PHOTO TOUR

 

Nous pouvons y apercevoir un manoir, avec des tourelles datant du XVIIIème siècle. Près de ce château, quelques pans de murs sont les traces d’une maison forte qui aurait appartenu à la reine Brunehaut (reine d’Austrasie, ayant vécue de 534 à 613).

 

 

L’histoire de cette reine est la suivante :

Frédégonde et Brunehaut (qui sont belles-sœurs) sont deux reines ennemies. Frédégonde meurt par empoisonnement. Brunehaut, désormais seule, lutte contre le fils de Frédégonde. Celui-ci fait exécuter la reine sur Via Romana, il l’aurait, parait-il, attachée par les cheveux après un cheval au galop, elle avait alors 66 ans.

La légende raconte que Frédégonde, toutes les nuits, venait alors dans l’une des chambres du manoir, en habits de cour, un poignard à la main…

Au XVIème siècle, il y avait à Buis, un moulin usité pour faire l’huile et battre le chanvre.

 BUIS VAUCHEZEUIL

Pendant la Seconde guerre Mondiale, près des hameaux de Vauchezeuil et de Buis, se déroula un événement dramatique. Trois jeunes gens innocents furent fusillés dans des conditions inhumaines. Deux jeunes garçons d’Alligny en Morvan se rendaient paisiblement à Autun, à bicyclette, pour aller voir à l’hôpital un de leur camarade victime d’un accident de la route. Les nazis fusillèrent ces deux garçons ainsi qu’un jeune réfugié du Nord qui venait chercher dans une ferme voisine du ravitaillement pour sa famille.

Un monument à la mémoire des innocentes victimes a été élevé sur le lieu de la fusillade, au bord de la route D149.

RUISSELLE

 Ce hameau se situe à quatre kilomètres de Chissey.

Dans les années 1930, l’abbé Gien, curé de la paroisse de Chissey, a vu un Dolmen (construction mégalithique préhistorique constituée d'une ou plusieurs grosses dalles de couverture (tables) posées sur des pierres verticales qui lui servent de pieds) dans la forêt de la Gagère. Ce monument fait supposer qu’une tribu gauloise fut implantée à cet endroit.

 Fontaine Boutin

 

C’est à Ruisselle aussi que se situe la Fontaine Boutin. Selon une légende, le Christ s’est désaltéré à cette source et y a laissé l’empreinte de la paume de sa main... cette dernière est aujourd’hui encore visible… à vous de la trouver…

 

 

 

SOUVERT

C’est dans cette bourgade que s’est déroulé l’évènement du  « Pont de Souvert » : 

En 1814, le Camp de Latois (important maquis en faveur de l’empereur Napoléon Ier ) s’était créé à la jonction des communes d’Alligny en Morvan, de Moux et de Chissey. A Autun, le chef des « Alliers », envoya un peloton de cavalerie de 300 hommes pour arrêter leur commandant installé au Château de Chissey. Prévenus par l’aubergiste de Lucenay, maquisards et paysans tendirent une embuscade au Pont de Souvert. Tout le peloton fut massacré.

pont Souvert

 

 Le Moulin de Souvert, ainsi que la seigneurie, furent détruits en 1542 par les hordes d’Italiens du Duc de Nevers.

LE BOURG

Il s’étend sur plus d’un kilomètre de long sur la route départementale 980.

Autrefois, c’est dans cette « grande rue » que se déroulait la foire foraine.

photo bourg  photo bourg 2

PALAISEAU

Ce hameau est bâti dans le flanc de la colline. Aujourd’hui, il est partagé entre les communes de Chissey et de Moux (Nièvre).

En 706, Palaiseau était une petite seigneurie qui appartenait à l’abbaye St Andoche de Saulieu. Les habitants, exempts de charges municipales, payaient vingt deniers au chapitre. Celui qui vendit le village au seigneur de Menessaire pour cause de peste et autres ravages.

Le dernier propriétaire connu fut Philippe BARBUA, conseiller du Roi au parlement de Dijon en 1730. 

 

VALOUZE

Ce hameau se situe à trois kilomètres du Bourg. C’était une dépendance de la seigneurie de Menessaire. En 1609, les habitants devinrent mainmortables*, justiciables* et corvéables* du Baron.

Ce qui peut surprendre, c’est qu’au moment de la Révolution, les habitants de Valouze cachèrent le Baron dans un four à pain afin qu’il échappe à la guillotine.

 *Mainmortable : qui est sujet aux obligations de mainmorte ; Qualifiait aussi les communautés dont les biens, étant inaliénables, ne donnaient pas ouverture aux droits de mutation et de succession.

*Justiciable: Qui est soumis à une juridiction

*Corvéable: à qui l'on peut imposer toutes sortes de corvées.